Hyperinflation du prix des matériaux de construction

Hyperinflation du prix des matériaux de construction

Hyperinflation du prix des matériaux de construction

Hyperinflation du prix des matériaux de construction

Fin 2021, les coûts de construction des bâtiments résidentiels ont augmenté de 23,5 %, selon l’indice des coûts directs de construction préparé par l’ACR.

En plus de cela, au cours des quelques mois de l’année 2022, il y a eu des événements qui ont mis encore plus l’accent sur les coûts directs dans le secteur de la construction.

Le conflit entre la Russie et l’Ukraine empêche l’importation de matériaux très demandés par le secteur (selon le ministère de l’Industrie, du Commerce et du Tourisme, l’Espagne avait importé 28,5 tonnes d’aluminium de Russie et 85% de l’argile importée provient d’Ukraine, selon ICEX). Les grèves des transports et les arrêts de travail ont provoqué une rupture de la chaîne de distribution, retardant la livraison de nombreux matériaux utilisés dans la construction. Enfin, la hausse des prix dans le secteur de l’énergie influence également le coût de production de certains matériaux, ce qui se traduit ensuite par un renchérissement de ceux-ci.

Avec ce panorama, nombreux sont les entrepreneurs de la construction qui se retrouvent devant des contrats d’exécution de travaux signés avant la survenance de ces circonstances, dans lesquels un prix forfaitaire est établi, et qui sont devenus impossibles à remplir sans subir de pertes.