Les achats de biens immobiliers par des étrangers augmentent au deuxième trimestre de 2019

Les achats d’immeubles par des étrangers augmentent au deuxième trimestre et dépassent les 16 000 unités vendues

SOURCE: Observatoire de l’immobilier et de la construction

Les achats d'immeubles par des étrangers augmentent au deuxième trimestre et dépassent les 16 000 unités vendues

Les achats d’immeubles par des étrangers augmentent au deuxième trimestre et dépassent les 16 000 unités vendues

Les achats des étrangers ont représenté 12,5% des ventes totales au deuxième trimestre, contre 12,3% au trimestre précédent. Ce pourcentage d’unités vendues représente plus de 16 000 achats, chiffres proches du maximum des dernières années, selon les statistiques du registre immobilier.

Sur les douze derniers mois, la demande étrangère a symbolisé 12,4%, ce qui le confirme comme «un facteur très favorable de la dynamique du marché de l’immobilier résidentiel en Espagne».

Par nationalité, en termes relatifs, les Britanniques restent en tête avec 13,31% des achats à l’étranger. Cependant, ces données sont les plus basses de la série historique et représentent donc le déclin progressif de la demande britannique sur le marché résidentiel espagnol. En termes absolus, ils ont effectué 2 140 achats au deuxième trimestre, contre 2 200 lors du précédent.

La deuxième position est occupée par des Français avec 7,62% des achats effectués par des étrangers, contre 7,56% au premier trimestre. En termes absolus, ils ont enregistré 1 225 achats d’habitations au deuxième trimestre de l’année, ce qui est légèrement supérieur à 1 200 au premier trimestre.

Troisièmement, il y a les Allemands avec 7,30% des achats effectués par des étrangers, contre 6,89% le trimestre précédent, avec 1 174 achats de maisons.

Après ces trois premières nationalités, les Marocains représentent 6,48%, les Roumains 6,09%, les Belges 5,89%, les Italiens 5,29% et les Suédois 4,46%.

Dans les communautés autonomes, les achats d’étrangers maintiennent le leadership aux Baléares et aux Canaries, où les étrangers achètent 27,49% et 26,57% respectivement.

En revanche, les résultats provinciaux ratifient le leadership d’Alicante, avec un achat de logement de 41,81% par des étrangers. Il est suivi de Tenerife avec 28,91% et de Malaga avec 27,9%.